Gardes du corps et autorisation d’exercer ?

Dans le contexte actuel de menace terroriste et d’insécurité liée à la criminalité organisée et à la délinquance, les agents de protection rapprochée (gardes du corps) sont de plus en plus sollicités pour des missions de protection physique des personnes.

Ce que les clients ne savent pas forcément c’est qu’un agent de protection rapprochée ne peut leur être fourni par une société de gardiennage traditionnelle, et encore moins par des tiers (loueurs de voitures, grande remise, sociétés de service, location de loge, etc.).

Malheureusement, de nombreuses sociétés de gardiennage ne respectent pas la règlementation et effectuent des missions protection physique des personnes, en faisant passer leurs agents de surveillance (vigiles) pour des gardes du corps auprès du client.

Même si certains agents de sécurité ont été formés et possèdent plusieurs spécialités (agent de surveillance, protection physique des personnes, recherches privées, transport de fonds, sûreté aéroportuaire…etc), un agent de protection physique des personnes ne peut travailler que pour une société de protection rapprochée.

De plus, faire appel à une société sans agrément de protection rapprochée et de sécurité privée interdit au client d’avoir recours à l’assurance professionnelle de son prestataire en cas de sinistre et lui interdira tous recours par le fait d’avoir employé une société ne possédant pas l’autorisation administrative.

En effet, la loi 83-629 du 12 juillet 1983 punit de 45000 euros d’amende et de 3 ans d’emprisonnement, toute personne qui exercera des métiers de la sécurité sans autorisation administrative.

Cette même loi interdit à une société de cumuler le gardiennage traditionnel et la protection rapprochée (art. 1 à 3 de la loi 83-629).

Seules les sociétés de sécurité privées possédant l’autorisation d’exercer la protection physique des personnes délivrées par le Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), telles que SECURYTER sont habilités à faire de la protection rapprochée et de l’accompagnement de sécurité.

mai 7, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *